Interligne, partenaire de la campagne « J’aime mon Village », parce qu’il faut dénoncer et déclarer tous les actes homophobes

Par WebmestreCommuniqués

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

nouvelles-jaime-villageMontréal, 6 mars 2012 – Interligne est fière de s’associer au mouvement citoyen mis en branle dans le Village gai de Montréal et salue le travail de sensibilisation et de mobilisation des commerçants et résidents de ce quartier unique au monde, mais surtout essentiel pour la vitalité et l’expression de nos communautés LGBT du Québec.

« Nous nous impliquons depuis plus d’une année avec le Service de police de Montréal, poste de quartier 22, sur un comité de partenaires qui travaillent à des solutions pour contrer l’homophobie et toute violence pouvant être subie par les membres de nos communautés » de dire Robert Laramée, directeur général d’Interligne.

La nouvelle campagne positive J’aime mon Village permet à Interligne de redire combien il est important pour toutes les victimes d’homophobie de dénoncer, de déclarer et surtout d’en parler. C’est la raison qui explique la présence d’Interligne dans le cadre de cette nouvelle initiative visant la sécurité, la qualité de vie et la quiétude dans le village gai de Montréal.

Déjà un registre de déclaration des actes homophobes est en ligne sur le site internet d’Interligne. « Les personnes qui sont victimes ou témoins de gestes, de paroles et d’actes homophobes peuvent remplir le formulaire de façon anonyme et y découvrir les différentes démarches possibles afin d’aller plus loin dans leur volonté de faire respecter leurs droits et aussi de permettre la condamnation des agresseurs homophobes. Si elles le désirent, les personnes peuvent aussi nous laisser leurs coordonnées pour notre soutien via le courriel : rah@interligne.co » d’expliquer Robert Laramée.

En plus du registre en ligne, les victimes et les témoins sont invitées à appeler Interligne pour faire une déclaration ou pour parler de leur expérience parce qu’il faut se confier et ne pas rester seul avec un événement d’une telle nature pouvant marquer une vie. Les intervenants d’Interligne sont formés pour aider les victimes et les diriger vers les bonnes ressources. Un seul numéro à retenir : 1 888 505-1010.

« Nous reconnaissons et nous saluons le grand travail et l’implication citoyenne exemplaire et bénévole des commerçants et des résidents du Village gai. Nous sommes aussi heureux que la SDC du Village, un de nos partenaires à Interligne/Fondation Émergence soit présente et appuie la nouvelle campagne » de conclure le président d’Interligne, Laurent McCutcheon.

– 30 –

Renseignements : Robert Laramée, Interligne, 514 866-6788