Déploiement d’un registre d’actes homophobes anonyme et confidentiel

Par WebmestreCommuniqués

Montréal, le 18 juin 2012 – En grande première mondiale, l’organisme Interligne annonce le déploiement d’un registre des actes homophobes. « Nous savons que les personnes homosexuelles, par crainte de dévoiler leur orientation, gardent le silence et déclarent rarement les actes homophobes dont ils sont témoins ou victimes, ce qui les prive de leurs recours. Par surcroît, ce silence ne permet pas de dresser un tableau fidèle de la problématique entourant cette discrimination » de dire Laurent McCutcheon, président d’Interligne en introduction de la conférence de presse ce matin.

Qu’est-ce qu’un acte homophobe?
Un acte homophobe est toute parole ou tout geste négatif à l’égard d’une personne homosexuelle ou de l’homosexualité en général : violence physique, violence verbale, intimidation, harcèlement, graffiti offensant, abus, moquerie blessante, couverture médiatique inappropriée et discrimination.

Qui doit déclarer un acte homophobe?
Toute personne qui est victime ou témoin d’un acte homophobe doit déclarer cette situation au registre des actes homophobes (RAH).

Confidentialité et anonymat garantis
Fort d’une expérience de services anonymes et confidentiels, Interligne dispose de l’infrastructure nécessaire pour recevoir les déclarations des victimes et des témoins. Les déclarations peuvent être faites par téléphone, par courriel, par clavardage, par la poste et par un formulaire Web disponible sur le site Internet d’Interligne qui garantit l’anonymat de l’expéditeur.

Le premier registre des actes homophobes
« À notre connaissance, pareil registre n’existe pas ailleurs au monde, déclare Laurent McCutcheon, président d’Interligne. Nous l’avons créé afin de connaître la situation réelle de l’homophobie. La compilation et l’analyse de ces données permettra de mieux cerner la problématique et d’agir au niveau de la prévention. »

Comment déclarer un acte homophobe?
Il est possible de déclarer tout acte homophobe par téléphone (1 888 505-1010), par courriel (rah@interligne.co), par la poste (RAH, C.P. 1006, succ. C, Montréal, H2L 4V2), par clavardage ou par formulaire web.

Déclaration des actes criminels
La majorité des actes homophobes sont des actes discriminatoires. Toutefois, certains sont aussi des actes criminels et ils devraient être déclarés à la police.

Partenariats
Pour assurer le déploiement du registre, Interligne sollicite, dès maintenant, le soutien de ses grands partenaires habituels, les groupes communautaires LGBT, les établissements publics, les medias, les associations syndicales, les grands acteurs de la société civile et les services de polices.

À cet effet, l’Inspecteur chef Johanne Paquin et le commandant Alain Gagnon du SPVM étaient d’ailleurs aux côtés du président d’Interligne ce matin pour rappeler la complicité et les efforts concertés des deux organisations et l’importance de « dénoncer » tous les actes homophobes. Ils ont d’ailleurs fait le message aux autres services policiers du Québec d’accompagner Interligne dans son nouveau projet du RAH.

Le déploiement de ce registre est une initiative d’Interligne en partenariat avec la Fondation Émergence. Le Bureau de lutte contre l’homophobie du ministère de la Justice soutient financièrement le projet. Son coordonnateur, Roger Noël a souligné que le ministre Fournier s’associe à ce projet novateur qui permettra de recenser les actes et de brosser un portrait de ce type de violence au Québec. Pour le ministre de la Justice, l’homophobie est tout sauf anecdotique et banale et le registre permettra à plusieurs de briser le silence et de conscientiser la population.

Interligne est un centre d’aide, d’écoute téléphonique, de clavardage interactif et de renseignements à l’intention des personnes intéressées par les questions relatives à l’orientation sexuelle. Les services d’écoute téléphonique sont offerts gratuitement à l’échelle de tout le Québec, sept jours sur sept et ce, depuis 32 ans.

Version anglaise
Sous peu, Interligne entend offrir une version en langue anglaise du formulaire accessible sur www.homophobiaday.org.

– 30 –

Source Interligne : 514 866-6788
Contact medias : Dyllan Labonté, dyllan@alainlabonte.ca, 514 523-9922
Communiqué en version Word