Comment essayer de savoir si nos parents vont réellement nous accepter après avoir fait notre coming out s’ils font des commentaires homophobes de temps à autres?

Le dévoilement de son orientation sexuelle à des proches est un événement marquant qui peut être accompagné d’anxiété et de craintes. Lorsque l’on entend un proche avoir des commentaires défavorables, discriminatoires ou teintés de jugement envers la diversité sexuelle (gai, lesbienne, bisexuel/le, trans, queer), on peut vivre un malaise, voir même pressentir qu’ils ne nous accepteront pas.

Pour tenter de parvenir à notre objectif, on peut intercepter un commentaire homophobe et demander à son parent de clarifier sa pensée « que veux-tu dire quand tu dis ça…? ». On peut donner sa position sur le sujet « je ne suis pas d’accord avec toi… » ou partager ses émotions sur le sujet « ça me blesse de t’entendre critiquer ou porter un jugement… ». On peut ainsi observer si notre parent apporte des nuances.

Il est toutefois important de ne pas tirer de conclusion trop rapidement. Pour véritablement connaître l’avis d’une personne et vérifier son niveau d’acceptation de l’homosexualité, il est nécessaire de lui poser la question. Malgré qu’une personne critique, elle peut avoir davantage d’ouverture et d’empathie lorsque la situation touche une personne proche, comme lorsqu’il s’agit de son enfant.  En fait, l’étape du coming out est la meilleure façon de savoir si nos parents nous acceptent tels que nous sommes dans notre orientation sexuelle. Cependant, le dévoilement de son orientation est un choix, et non une obligation, comme l’indique les questions et réponses suivantes :

Cliquez ici si cet article vous a été utile.0