Comment faire un coming out trans?

Il est d’abord important de rappeler que c’est votre choix de faire ou non votre coming out trans. Vous ne devriez pas être forcé(e) de le faire si vous ne le voulez pas, ou que vous ne vous sentez pas prêt(e). Le coming out peut être un processus éprouvant, et il n’y a que vous qui puisse savoir si et quand vous êtes prêt(e), et à qui vous désirez en parler.

Toutes les expériences de coming out sont uniques, mais certaines étapes peuvent généralement faciliter le processus. Le coming out est rarement complètement positif, ou complètement négatif. Il risque d’y avoir de bons et de mauvais moments. Il est donc important de réfléchir aux avantages que peut vous apporter le fait de faire votre coming out, ainsi que les considérations à prendre en compte. Parmi les avantages, on peut compter : vivre de façon plus authentique, se libérer d’un fardeau, rencontrer des gens comme soi, devenir un modèle pour d’autres personnes, briser les stéréotypes. Du côté des considérations,  il y a la possibilité de transphobie, le risque d’avoir des réactions négatives, le manque de compréhension de la part de certaines personnes et le long processus de transition.

Les étapes suivantes peuvent vous aider à préparer votre coming out :

  1. Assurez-vous d’être prêt(e) à en parler. Il est important que vous le fassiez parce que vous voulez le faire, et non parce que vous sentez une pression à en parler.
  2. Informez-vous et soyez prêt(e) à répondre à des questions. En étant plus informé(e) sur ce que vous vivez, il vous sera plus facile de transmettre les connaissances et informer les gens à qui vous en parlez. De plus, il est possible que l’on prenne votre démarche plus au sérieux.
  3. Recherchez du soutien. Il est possible d’en trouver de différentes façons; auprès des amis, d’un organisme trans, d’une communauté d’internautes (forum de discussion, par exemple), ou de groupes de discussion.
  4. Réfléchissez à qui, quand et où vous souhaitez en parler. Il peut être aidant de parler avec une personne en qui vous avez particulièrement confiance, dans un endroit neutre et sécuritaire et d’être sur(e) d’avoir suffisamment de temps pour discuter.
  5. Décidez des mots que vous voulez utiliser. Tentez d’être le plus naturel(le) possible, de ne pas trop donner d’informations d’un seul coup et de rester calme.
  6. Soyez prêt(e) à toutes sortes de réactions. Gardez en tête que la nouvelle peut être très surprenante pour certaines personnes, et que leur réaction peut l’être tout autant. Il se peut également que ces personnes ne connaissent pas de personne trans ou ne soient pas informées sur les réalités trans.
  7. N’oubliez pas que la première réaction des gens ne reflète peut-être pas ce qu’ils pensent vraiment. Il est important de laisser les gens réfléchir à ce que vous leur avez annoncé, et s’habituer à l’idée. Vous avez vous-même passé par le même processus.

 

Certains organismes sont là pour vous aider. N’hésitez pas à chercher de l’aide avant ou après le coming out, en fonction de vos besoins.

 

Source : LGBT Youth Scotland.(Sans date). Coming out : A coming-out guide for trans young people, [En ligne], http://www.teni.ie/attachments/664c0589-3011-46a5-a6a3-28269015b71b.PDF

Cliquez ici si cet article vous a été utile.14