Est-ce que le fait d’avoir des fantasmes, une excitation sexuelle ou un orgasme en pensant à une personne du même sexe fait de nous une personne lesbienne, gaie ou bisexuelle?

Non, pas nécessairement. Le fait d’utiliser des fantasmes comprenant des personnes de même sexe pour atteindre l’excitation ou l’orgasme n’est pas un élément suffisant pour déterminer l’orientation sexuelle d’une personne. Il faut se rappeler qu’un fantasme réside dans l’imaginaire, mais ne se réalise pas nécessairement dans la réalité. Le désir de vivre ses fantasmes dans la réalité, par contre, peut donner des indices plus clairs quant aux attirances sexuelles. Il ne faut pas non plus oublier que l’attirance émotionnelle joue également un rôle important dans l’orientation sexuelle.

C’est en étant à l’écoute de son ressenti physique et émotionnel qu’on peut graduellement trouver réponse à ses questionnements.

Cliquez ici si cet article vous a été utile.20