Lorsque l’on décide de faire son coming-out, comment le dire?

Dévoiler son homosexualité ou sa bisexualité est une étape importante parfois difficile à vivre, le dire est toutefois souvent ressenti comme un geste libérateur. Puisque vous ne pouvez pas prévoir avec exactitude la réactions de votre entourage, la prudence suggère d’exercer toujours son jugement lorsque vous choisissez d’en parler à quelqu’un. Il importe de bien évaluer la situation, de choisir la bonne personne et le bon moment. En d’autres mots, il s’avère important de se respecter et de bien se préparer.

Plusieurs scénarios sont envisageables. Voici quelques suggestions :

  • il est préférable de prendre le temps de choisir le bon moment pour révéler votre orientation sexuelle. À titre d’exemple, mieux vaut choisir une période où vos proches et amis ne traversent pas une étape de vie trop bouleversante;
  • selon la qualité de vos relations avec les membres de votre famille, il est généralement plus facile de parler de votre orientation sexuelle avec une amie ou un ami en qui vous avez confiance et qui est susceptible d’être ouvert à l’homosexualité;
  • en abordant aussi le sujet avec une sœur ou un frère compréhensif, vous pourriez, si vous le désirez, lui demander son aide pour annoncer la nouvelle à vos parents;
  • l’écriture représente un autre moyen de divulguer son orientation sexuelle. Certains gais et certaines lesbiennes choisissent d’écrire une lettre. Ainsi, ils peuvent s’exprimer plus facilement, avec plus de précision et sans interruption.

Enfin, gardez toujours à l’esprit que personne ne peut vous obliger à parler de votre orientation sexuelle. Peu importe votre situation, vous êtes libre de dévoiler ou non votre homosexualité ou votre bisexualité.

Source : Meglioli, Véronique, Bien vivre son homosexualité au féminin, Ed. Jean-Pierre Deville, 2006

Cliquez ici si cet article vous a été utile.17