Pourquoi les gais et les lesbiennes ont-ils besoin de crier leur homosexualité sur tous les toits?

Est-ce bien vrai que les gais et les lesbiennes s’affichent davantage que les hétérosexuels? Pensons-y bien… N’est-il pas vrai que, dans les lieux publics, on ne remarque pas, ou si peu, les couples hétérosexuels qui se témoignent de l’affection en se prenant par la main, en s’embrassant furtivement sur la bouche? Par contre, on se scandalisera de voir deux femmes ou deux hommes qui échangent le même baiser furtif. Il y a ici deux poids deux mesures.

Lors du défilé de la fierté gaie qui a lieu dans les grandes villes du monde pour célébrer la diversité, les caméras se posent généralement sur les gais et les lesbiennes qui ont des vêtements et des attitudes provocantes, ce qui pousse bien des gens à croire que tous les gais et les lesbiennes s’affichent sans pudeur. Mais voilà : lors d’un défilé gai, les caméras ne se posent pas sur les milliers de participants qui défilent tranquillement, habillés comme vous et moi au quotidien. Les gens heureux n’ont pas d’histoire, c’est bien connu. Alors, les médias sont peu intéressés aux gais célibataires ou aux couples homosexuels qui lisent leur journal en prenant un café le matin, qui font l’épicerie le jeudi soir, qui travaillent à la boucherie du coin, au gouvernement ou dans un grand magasin près de chez vous. Ces images-là, de bonheur tranquille, ne sont pas médiatisées ce qui fait qu’on croit à tort, en tant que parents, que nos enfants gais et lesbiennes ne connaîtront pas les bonheurs simples du quotidien. Heureusement, le bonheur existe pour tous, sans égard à l’orientation sexuelle.

Comme bien d’autres gais et lesbiennes, j’ai personnellement senti le besoin d’affirmer davantage ma différence, mon identité, au moment de mon coming-out. Ce désir d’affirmation personnelle, particulièrement propre aux adolescents, peut entraîner des comportements plus « visibles », et c’est normal. Que l’on soit hétérosexuel, gai ou lesbienne, chacun a sa propre manière de se présenter au monde, de s’affirmer et de se définir.

Cliquez ici si cet article vous a été utile.14