Communiqué – Décès de Laurent McCutcheon

Par WebmestreNon classé

Montréal, le 8 août 2019 Le 4 juillet dernier nous quittait une importante figure québécoise du militantisme gai et lesbien, Laurent McCutcheon. Interligne tient à honorer la mémoire de celui qui a été à la tête de l’organisme, alors nommé Gai Écoute, de 1982 à 2013. Créateur de la Fondation Émergence et initiateur de la Coalition pour la reconnaissance des conjoints et conjointes de même sexe, on lui doit également la mise sur pied de ce qui est devenu la Journée Internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie. Tant pour son engagement communautaire que pour ses nombreuses interventions en commissions parlementaires, Laurent McCutcheon était un pionnier et ardent défenseur de la communauté. Considéré comme un véritable moteur de changement des mentalités, il savait mettre à profit sa position de cadre supérieur de la haute fonction publique au nom de la cause de l’égalité des droits et du bien-être des gais et lesbiennes du Québec.

Au début du mois de juillet, Laurent McCutcheon laissait dans le deuil son époux Pierre Sheridan, avec qui il partageait sa vie depuis 1972. Atteint d’un cancer depuis 2016, il s’est éteint après avoir eu recours à l’aide médicale à mourir. Ses funérailles ont eu lieu le 13 juillet à l’église St-Pierre Apôtre, cérémonie où se sont rassemblées une centaine de personnes, dont les personnalités publiques Dany Turcotte, Sonia Lebel, Chantal Rouleau, Gilles Duceppe, Réal Ménard, Yves Jacques et Monique Giroux.

 

Un homme de carrière

Homme de longue carrière, Laurent McCutcheon débute en éducation pour ensuite devenir cadre supérieur de la haute fonction publique, successivement comme directeur régional de l’Aide sociale en Estrie, comme directeur général de l’administration de l’Office des services de garde à l’enfance, vice-président et juge administratif de la Commission d’appel en matière de lésions professionnelles puis en tant que président du Conseil de la justice administrative.

 

Une figure clé du militantisme gai au Québec

Un des plus anciens services LGBT montréalais, Gai Écoute est mis sur pied par des bénévoles en 1980. À ses débuts, il s’agit d’une organisation minuscule dont la taille des locaux est comparable à celle d’un placard. Laurent McCutcheon en devient le président en 1982 et avec son arrivée, commence l’expansion de l’organisme, incorporé en 1986, ce qui ouvre la porte à un financement plus important et permet d’offrir des services tous les soirs. En tant que porte-parole bien en vue de la cause gaie et lesbienne, McCutcheon occupera la présidence de l’organisme pendant 31 ans. Il posera une à une les pierres qui feront de Gai Écoute une référence incontournable en termes de ressources pour la communauté, que ce soit par la recherche de financement ou de locaux, par les diverses initiatives de sensibilisation dont il est l’instigateur ou encore par sa capacité à amener des personnalités publiques à prendre parole et à s’afficher comme alliées ou comme membres des communautés gaies et lesbiennes. Ainsi, Laurent McCutcheon saura non seulement amener l’organisme, aujourd’hui connu sous le nom d’Interligne, à être reconnu par les autorités gouvernementales, mais également à véhiculer une image positive de l’homosexualité, de même qu’à mener une farouche lutte contre les préjugés.

En terminant, toute l’équipe d’Interligne tient à transmettre ses plus sincères sympathies à Pierre Sheridan, le conjoint de Laurent McCutcheon, ainsi qu’au reste de sa famille de même qu’aux membres de nos communautés qui ont perdu un leader, un allié, un ami.