Michel Lemelin

Michel Lemelin (Il/Iel) Administrateurice

Conseiller.e en reconnaissance des acquis et des compétences

Université du Québec à Montréal

Confondateurice d’Hyperfluides, organisme constitué d’une équipe volante de spécialistes en ressources humaines, informatique, communications et marketing offrant des services de transition aux organisations et entreprises souhaitant améliorer leurs pratiques sur le plan de l’équité, de la diversité et de l'inclusion, Michel Lemelin est également cocréatrice de Rebâtir le ciel, une œuvre sur les réalités LGBTQIA2S+ en région qui servira de base à la réalisation d’une formation participative destinée aux adultes. Iel fait partie des fondateurices du comité LGBTQIA2S+ de l’Université du Québec à Chicoutimi et de divers comités institutionnels comme représentant.e de la communauté. 

« Je crois profondément que les souffrances avec lesquelles les personnes issues de notre communauté sont aux prises sont le résultat de la dissonance qui existe entre leur identité et leur désir et la socialisation binaire et hétéronormée qu’on nous impose encore. Défendre ce modèle de nos jours n’a pas plus de sens, à mes yeux, que de défendre le géocentrisme pour expliquer notre place dans l’univers. »
© 2021 Interligne |
Numéro d'enregistrement d'organisme de bienfaisance (ARC): 118934579 RR 0001
| Une réalisation Bonheur en vrac
Michel Lemelin

Michel Lemelin (Il/Iel) Administrateurice

Conseiller.e en reconnaissance des acquis et des compétences

Université du Québec à Montréal

Confondateurice d’Hyperfluides, organisme constitué d’une équipe volante de spécialistes en ressources humaines, informatique, communications et marketing offrant des services de transition aux organisations et entreprises souhaitant améliorer leurs pratiques sur le plan de l’équité, de la diversité et de l’inclusion, Michel Lemelin est également cocréatrice de Rebâtir le ciel, une œuvre sur les réalités LGBTQIA2S+ en région qui servira de base à la réalisation d’une formation participative destinée aux adultes. Iel fait partie des fondateurices du comité LGBTQIA2S+ de l’Université du Québec à Chicoutimi et de divers comités institutionnels comme représentant.e de la communauté. 

« Je crois profondément que les souffrances avec lesquelles les personnes issues de notre communauté sont aux prises sont le résultat de la dissonance qui existe entre leur identité et leur désir et la socialisation binaire et hétéronormée qu’on nous impose encore. Défendre ce modèle de nos jours n’a pas plus de sens, à mes yeux, que de défendre le géocentrisme pour expliquer notre place dans l’univers. »