Est-ce que le fait d’avoir des fantasmes, une excitation sexuelle ou un orgasme en pensant à une personne du même genre fait de nous une personne qui n’est pas hétérosexuelle?

Non, pas nécessairement. Le fait d’utiliser des fantasmes comprenant des personnes de même genre pour atteindre l’excitation ou l’orgasme n’est pas un élément suffisant pour déterminer l’orientation sexuelle d’une personne. Les fantasmes résident dans l’imaginaire, mais ne se réalisent pas nécessairement dans la réalité. Le désir de vivre ses fantasmes dans la réalité, par contre, peut donner des indices plus clairs quant aux attirances sexuelles. Pour certaines personnes, l’attirance émotionnelle joue également un rôle important dans l’orientation sexuelle.

Ainsi, c’est en étant à l’écoute de son ressenti physique et émotionnel qu’on peut graduellement trouver réponse à ses questionnements.

Source:

Dictionnaire Larousse. Définition de fantasme

Trevor Project

© 2021 Interligne |
Numéro d'enregistrement d'organisme de bienfaisance (ARC): 118934579 RR 0001
| Une réalisation Bonheur en vrac