Qu’est-ce que l’homosexualité?

Beaucoup de gens croient à tort que l’homosexualité se résume à un simple comportement sexuel entre deux personnes du même genre. Dans les faits, l’homosexualité représente une réalité beaucoup plus vaste qui englobe l’attirance physique, sexuelle, affective ou romantique envers une personne du même genre.

Si on s’attarde à la vision de l’homosexualité à travers les époques, on peut dire qu’il y a une grande variation. On peut penser, par exemple, à l’époque de la Grèce antique où l’homosexualité était vue comme un comportement normal. Il y a également certaines sociétés, certaines cultures qui croient que les personnes homosexuelles sont dotées de pouvoirs magiques et leur attribuent le titre de chaman.

Dans l’histoire de l’Occident, l’homosexualité est, par contre, très sévèrement punie pendant de nombreux siècles, notamment à cause du christianisme. Des allégations d’homosexualité suffisaient à faire condamner un accusé à la torture ou au bûcher; l’une des dernières exécutions massives légales de personnes homosexuelles a lieu dans la République des Provinces-Unies (Pays-Bas) en 1730.

Au Canada, l’homosexualité n’est plus considérée comme une maladie mentale depuis 1973. Mentionnons également qu’en 1969, le gouvernement fédéral décriminalise l’homosexualité. Au fil des années, plusieurs lois sont venues consolider le droit à l’égalité des personnes homosexuelles, comme le droit de se marier civilement au Canada à partir de 2005.

Par contre, il faut se rappeler que l’homosexualité est toujours illégale dans 69 pays en 2021 et passible d’emprisonnement à perpétuité ou de peine de mort.

Source:
Interligne. (2021). Mythes et réalités LGBTQ+.

Lee, John Alan (2015). Homosexualité.

RÉZO (s.d.). Historique de la situation de l’homosexualité au Québec et dans les pays occidentaux.

Corraze, Jacques, L’homosexualité, Presses Universitaire de France, Que sais-je?, 1982

© 2021 Interligne |
Numéro d'enregistrement d'organisme de bienfaisance (ARC): 118934579 RR 0001
| Une réalisation Bonheur en vrac