Témoignage de l’équipe d’intervention de nuit : Olivier

21.09.2022

Ce qui me plait dans mon travail, c’est la flamme que je ressens chaque fois que je me rends disponible et présent pour les personnes qui en ont besoin, ou qui désirent tout simplement discuter avec une oreille bienveillante. C’est principalement d’offrir cet espace sécuritaire et inclusif, de faire savoir aux personnes de la communauté et à leur entourage que nous sommes là pour eux, à tous moments. C’est de ne jamais savoir ce qui m’attend à l’autre bout du fil, mais d’avoir tout de même la confiance de donner de l’espoir, un soutien et une écoute sincère qui accompagneront ces personnes dans leur cheminement. 

Le domaine de l’intervention a toujours été très attirant pour moi. J’aime pouvoir accompagner et offrir mon soutien, par l’écoute ou autre, aux personnes qui démontrent un courage remarquable en venant chercher de l’aide. J’aime être en mesure de faire voir à ces personnes qu’elles ont toutes les réponses au fond d’elles-mêmes; leur faire voir leur force et assister à ce gain d’estime et de compréhension qui laisse entrevoir un peu de lumière dans des moments qui peuvent paraître plus sombres la nuit. 

Une fois seul.e dans notre chambre, dans notre lit et dans nos pensées, nous avons parfois besoin de discuter, de nous vider l’esprit ou d’y voir plus clair dans nos questionnements (identitaires, sexuels, etc.). Offrir une écoute la nuit permet aux personnes de ventiler et de se recentrer sur le moment présent, pour alors commencer la nouvelle journée avec un poids de moins sur les épaules. Une écoute la nuit leur permet de se remettre les idées en place, pour ensuite entreprendre plus facilement les démarches nécessaires pour aller mieux. L’intervention la nuit permet d’assurer une présence aux personnes qui ont des troubles du sommeil ou qui ont simplement besoin de parler dans une intimité réconfortante.  

La nuit, il y a une détresse, une angoisse très prenante pouvant mener à des idées noires, des pensées suicidaires. C’est là, d’après moi, toute l’importance du service, sans oublier l’énorme manque de ressources disponibles la nuit. Un trop grand nombre de personnes qui appellent mentionnent qu’aucune autre ressource n’est disponible quand elles en ont réellement besoin. Intervenir la nuit, c’est écouter ces personnes et les aider à reprendre du pouvoir sur leur vie. C’est parfois, littéralement, sauver des vies. La nuit, les personnes qui appellent ont un besoin immédiat de s’ouvrir à quelqu’un de confiance, de sentir qu’elles ne sont pas seules et qu’elles méritent d’être entendues. La nuit signifie pour certain.es personnes de broyer du noir, de s’incruster profondément dans des pensées sombres. C’est pourquoi nous devrions toujours être en mesure d’offrir cette écoute, cet accompagnement.  

C’est en terminant toujours les appels dans la confiance, l’espoir et la gratitude que je comprends bien l’impact positif de notre présence la nuit. Pour moi, le service de nuit est comparable à une jolie berceuse qui permet de se rendormir paisiblement. 

© 2022 Interligne |
Numéro d'enregistrement d'organisme de bienfaisance (ARC): 118934579 RR 0001
| Une réalisation Bonheur en vrac